Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • C’est encore mieux écrasé !

      Danielle Bertrand, Ricochet

      Arthur, le vengeur masqué, et son chat complice envisagent toutes les bêtises possibles associées au verbe « écraser ». Arthur dialogue avec sa mère, son père, sa sœur, le docteur, la maîtresse, toutes les autorités adultes pour les convaincre du bien-fondé de son point de vue. Le dialogue comme une ritournelle est construit, à chaque épisode, sur le même modèle. Arthur interpelle un personnage « Papa, Maman, c’est encore mieux écrasé ! ». Le personnage réplique « Quoi, Arthur ? » Alors, Arthur assène son forfait « écraser la purée, le pou, le doigt », etc. Ecraser quelque chose ou écraser quelqu’un, ce n’est pas exactement la même chose et l’illustration dénonce la satisfaction d’Arthur : écraser le château de sable de Maxence amuse Arthur, mais pas Maxence ! Ecraser ses crottes de nez sur Clara ne la réjouit pas ! Au fil des saynètes, se dessine le personnage d’Arthur, sale gamin, au cœur tendre, espiègle, un peu insupportable mais pas trop. Les illustrations soulignent le regard malicieux d’Arthur et les regards ahuris de ses interlocuteurs pris de court. Une mise en page aérée, une typographie efficace mettent en relief tout ce qui est « écrasable ». D’une page à l’autre, entre fantaisie et réprobation, le récit nous amène vers une chute bien trouvée pour effacer tous les forfaits. Beaucoup d’humour dans cet album où beaucoup d’adultes et d’enfants se reconnaîtront.


      Bibliotheca

      […] Drôle, rigolo et tendre, voilà un petit album que les petits ne se lasseront pas de lire.


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert