Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • Les Bobos des animaux

      De Papier de Soie

      Un vétérinaire parcourt sans arrêt les routes pour soigner tous les animaux. Il faut dire qu’il n’est pas en manque de travail. Avec Anne Crahay, pas le temps de reprendre son souffle. Dès la première page, elle entraîne les lecteurs sur un rythme endiablé. Les phrases sont courtes et immensément drôles, tout en rimes. Elle a choisi un thème va forcément plaire aux enfants, puisque la moitié d’entre eux veulent devenir vétérinaire. Et celui de l’histoire se démène pour soigner tout le monde, a le diagnostic rapide et efficace, et ne perd jamais de temps en balivernes.

      Anne Crahay manie avec un plaisir évident les expressions bien connues comme la souris qui a un chat dans la gorge et donc a une laryngite, les larmes du crocodile qui feint d’être malade pour avoir une sucette. Elle s’appuie sur le conte très connu du Petit Chaperon Rouge avec le loup qui fait une indigestion, ou joue sur les morts comme le coeur volé du lapin qui n’est autre que le sentiment amoureux.

      Les mots n’ont pas de secret pour elle et elle les emploie avec un talent certain pour créer des situations cocasses et décalées. Quant à ses illustrations, c’est la richesse des matières utilisées qui ressort en premier lieu. Entre découpages, collages, peinture, tissus et différentes textures, il y a un travail impressionnant. Elle a pporte une minutie particulière à chaque planche, il suffit de regarder attentivement pour découvrir des plantes finement ciselées, des rouages réalisées avec soin. Le papier calque utilisé pour les nuages ou les arbres apporte une belle légèreté.

      Ses couleurs sont sublimes, la palette est très riche et habille les pages de bonne humeur, les découpages mettent en valeur une superbe profondeur. Quant aux détails, ils sont délicieux, comme les baskets bleues du loup ou la carie du requin. Les scènes pour chaque malade sont remplies d’humour et on retrouve ce cher vétérinaire dans des situations burlesques et incroyables ! Le tout met en évidence un dynamisme qui devient… contagieux. La chute est parfaitement trouvée.

      Un très joli album, rempli d’humour et de générosité, où la question tant au niveau du texte que des illustrations, est présente du début à la fin.

      Un grand bravo !


      Claude-Anne Choffat, Ricochet

      Avez-vous déjà rencontré un vétérinaire aussi dévoué ? Comme l’affirme son slogan publicitaire, celui-ci « soigne tout, guérit tout, dites-lui tout » ! On l’appelle pour soulager les problèmes gastriques d’un loup – qui aurait avalé le Chaperon rouge et sa Mère-Grand –, on lui demande de soigner la varicelle d’une grenouille, sans parler de son intervention sous-marine pour apaiser la carie d’un requin. Le pauvre thérapeute est surmené : il a la tête qui tourne ! C’est alors au tour de ses patients d’accourir à son chevet !

      Un album vivant et drôle pour dédramatiser les petites maladies des enfants. On se souvient, dans le même ton, de La petite grenouille qui avait mal aux oreilles (un album signé Voutch) qui, lui aussi était poilant et réussi ! Ici, le vétérinaire fait la tournée des animaux et de leurs bobos que les petits pourront énumérer. L’auteure joue avec les rimes et avec les expressions : sa girafe « a la tête dans les nuages », sa souris « un chat dans la gorge » et son éléphant « un appétit d’oiseau ». Elle s’amuse également dans ses illustrations farfelues composées de différents matériaux collés (dentelle, fil de fer, textiles). Un livre très sympa, à prescrire sans contre-indication !


      Lisez Jeunesse

      Un album qui joue avec les maux et les mots. À chaque double page, le vétérinaire traite un animal en jouant sur une expression : tête dans les nuages, peine de coeur, larmes de crocodille et… varicelle !

      Si le sujet et le jeu ne sont pas originaux dans la production jeunesse, le traitement est réussi : diagnostic au ton vif en rimes, mise en image humoristique, on s’amuse des bobos sur ces pages. Le bestiaire ne se contente pas de jouer avec les expressions, il raconte aussi les petites douleurs de l’enfance : douleurs digestives, caries et boutons rouges.

      Un album sans prétention, pour dédramatiser avec le sourire.


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert