Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • Mes Petits Bateaux

      D’une berge à l’autre

      Pont des Arts, coéditée par L’Élan vert et le CRDP d’Aix-Marseille est une collection qui offre « une nouvelle façon de découvrir les œuvres d’art : y entrer par une fiction et des illustrations originales qui sollicitent l’imagination et renforcent le plaisir de la lecture. »

      Le tout dernier volume de la collection, sorti il y a quelques jours, permet de découvrir les impressionnistes au fil de l’eau. Écrit et illustré par Éric Battut, il met en scène un petit garçon qui transforme son lit en radeau et descend ainsi la Seine jusqu’à l’océan, traversant les paysages, notamment ceux de Normandie, qui ont inspiré les peintres impressionnistes. En chemin, il se délecte en croisant barques et baigneurs, grenouilles et crapauds, crabes ou chevaux… L’occasion pour lui de poser son regard sur des œuvres de Boudin, Caillebotte, Manet, Monet, Pissarro, Renoir et Seurat. Chaque double-page s’organise de la même façon avec un texte de 4 ou 5 lignes, une miniature du tableau original et l’illustration grand format d’Éric Battut. Comme d’habitude on trouvera en fin d’ouvrage des informations d’ordre documentaire adaptées aux petits lecteurs dès 6 ans.

      Encore une très bonne surprise dans cette collection devenue absolument incontournable. Un outil idéal pour faire découvrir l’histoire des arts aux plus jeunes, de façon ludique et légère, et pas seulement à l’école.


      Bibliothèque Pour Tous

      Monsieur Zar est, ou plutôt était, le nom du célèbre Tricheur à l’as de carreau (Georges de la Tour), tombé raide mort en abaissant sa dernière carte. Retour ligne automatique
      Son fantôme est condamné à une éternelle partie - de bridge ou de bataille - dont il sort toujours vaincu. Cette punition le révolte car il n’a fait de mal à personne, ne s’étant jamais intéressé qu’aux cartes. Jusqu’au jour où ses yeux se portent sur une prisonnière.

      S’ouvrant sur une belle illustration, et se concluant sur la reproduction du tableau lui-même, le petit conte, qui aide à entrer dans l’oeuvre, est surtout centré sur les cartes. Le tricheur est convoqué au Tribunal des rois et reines de pique, cœur etc., ciselés dans les subtiles tonalités des tableaux de G. de la Tour. Une postface, sur le peintre et les jeux d’argent qui en ruinèrent plus d’un au XVIIe siècle, éclairent le propos […].
      Accompagnement pédagogique sur le site internet.


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert