Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • Le Banjo de Will

      Bilbiothèque pour tous

      En Louisiane, Billie et sa bande vont accompagner la fanfare qui fête, comme tous les ans, l’anniversaire du départ de l’amoureux de Mama Soro. La répétition achevée, les gamins décident d’aller faire de « l’alliga-surf » dans un endroit réputé dangereux. Garp, la femelle alligator qui les tire, soudain distraite, heurte un arbre de plein fouet. Les voilà tous à patauger dans l’eau et la vase. Catastrophe, le bango de Will est trempé, pire cassé. Heureusement, Mama Soro, l’âme du bayou, a une idée.

      Dans ce docu-fiction interactif, l’aventure et la musique sont liées. L’histoire est enjouée, le texte a du rythme et le dessin au trait fin, assorti d’une palette aux couleurs estompées, restitue avec fraîcheur et drôlerie l’ambiance et le pittoresque de cette contrée dans les années 1960. Des flashcodes mettent en musique certaines illustrations, d’autres apportent des informations sur les instruments, un lien internet complète l’ensemble.

      Dans la même veine, un deuxième tome est paru, SOS Garp en détresse. Il cible la faune et la flore, y ajoute des éléments à trouver sur la page et toujours la musique entraînante du bayou. Une nouvelle série qui respire la bonne humeur.


      Ricochet

      Billie vit dans un bayou, au milieu des marécages, en Louisiane. Dans son monde, où coule le jazz de la Nouvelle-Orléans, il y a Garp, l’alligator, Will, l’inséparable cousin, Owen et Flynn, les copains cajuns, Madame Soro, qui tient l’épicerie du coin, et tant d’autres.
      Aujourd’hui, Billie et ses amis répètent pour préparer la prochaine parade musicale. Même Garp est de la partie et essaie tant bien que mal de jouer de la harpe. Mais la chaleur est torride. Une fois les répétitions terminées, tous foncent vers le Carrefour aux Mille morts pour se rafraîchir, se baigner et organiser une partie d’ « alligator-surf ». Sans réfléchir, Will saute dans l’eau, son banjo sur le dos… et le retrouve tout abîmé. Ses amis vont alors tout faire pour lui permettre de pouvoir se racheter un instrument de musique.

      Dès le départ de cet album, le ton est donné : l’amitié et la musique sont au cœur de la vie de Billie, petite fille généreuse au caractère bien trempé. De façon très naturelle et grâce aux illustrations de Ronan Badel, pleines d’humour et de tendresse, l’auteure Séverine Vidal fait voyager son lecteur au cœur de la Louisiane des années 1960, de son histoire, de sa culture. La présence de flashcodes permet de s’imprégner encore plus de cette ambiance joyeuse et chaleureuse. De poursuivre en quelque sorte, une découverte bien agréable.

      Ingrid Pelletreau.


      Le Blog de la marmite

      Billie vit avec ses amis en Louisiane. « C’est le pays où coule le Mississipi et le Jazz de la Nouvelle-Orléans ». Aussi Pour Billie et son petit monde, la musique est toujours présente, surtout quand il s’agit de rejoindre la bande des musiciens de Ziggy. Aussi, quand son copain Will casse son banjo accidentellement, tout le monde se mobilise pour acheter à ce dernier un nouvel instrument.

      Cette histoire nous transporte avec bonheur sur les bords du fleuve Mississipi. Très bien rythmé, le récit est entraînant. Les illustrations de Ronan Badel sont délicieuses de drôlerie et les personnages sont attachants. Le must pour cet album jubilatoire sont les 4 animations proposées au fil de la lecture, animations disponibles soit grâce au système du flashcode, soit sur internet (films d’animation avec musique de jazz, présentation d’instruments traditionnels du jazz de la Nouvelle-Orléans).
      L’ensemble texte, image et musique est une vraie réussite. À découvrir sans faute à partir de 6 ans.


      Lire et Découvrir

      Le Banjo de Will est un album original, qui mêle humour, histoire, culture… On découvre tout d’abord le petit monde de Billie et ses personnages comme Garp l’alligator, Will son cousin, avec qui il partage tout, Owen et Flynn, qui sont des cajuns, Martha la joueuse de bandonéon, Mama Soro, et enfin Ziggy et les autres… Car là vie dans le Bayou n’est jamais de tout repos, et il y règne une atmosphère particulière, toujours festive, avec une communauté soudée, une nature sauvage et envahissante. Billie en parle comme d’un « lieu magique, au milieu de marécages, entouré d’eau, de lianes, et d’arbres aux branches cocos. »

      Le livre mêle plaisir de la découverte, goût pour le voyage et l’évasion, et on a le droit également à plusieurs petites histoires qui marquent le quotidien de Billie. On découvre comment Garp a mis la harpe, comment on a failli rallonger la liste, comment on a fait du porte-à-porte, etc… Chaque histoire fait intervenir tour à tour les différents personnages introduits au début, et on les retrouve avec joie au cours de leurs différentes péripéties.

      Le ton est franc, naturel, et l’on passe d’un décor à un autre, comme si finalement, on habitait aussi un peu le Bayou le temps d’un album ! Séverine Vidal n’hésite pas à glisser des petits mots du jargon de la région comme chabec (bateau), barouf, étourneau… et évoque des traditions comme la fanfare, l’attachement à l’instrument de musique (le banjo). Mais aussi : chercheurs d’or, indiens, jazz-band,etc…

      En bref, une belle façon de présenter cette région méconnue des enfants, avec des dessins bourrés de vie, par un artiste de talent !


      Les Buveurs d’encre

      Billie et ses copains adorent jouer de la musique, il faut dire qu’en Louisiane la musique c’est sacré ! Will est au banjo, Owen au triangle, Flynn au tambour et Billie siffle, un don hérité de son grand-père qui sifflait lui aussi comme un étourneau.
      La joyeuse petite bande se fait une joie de jouer à la fanfare de l’année. Mais voilà que la joueuse de harpe a la varicelle. Qui va la remplacer ? N’ayant personne d’autre sous la main, ce sera Garp, la jolie alligator, qui s’en chargera.

      Après une bonne répétition quoi de mieux pour se détendre qu’une bonne partie de surf ? Il faut voir leur drôle d’embarcation : un alligator qui sert de bateau à moteur, c’est plutôt original ! Mais patatra !!! Tous sont éjectés et atterrissent violemment sur la terre ferme, heureusement plus de peur que de mal. Sauf pour le banjo de Will, totalement cassé. Pauvre Will, c’était le vieux banjo que son grand-père lui avait donné.
      Comment Will va-t-il faire pour jouer à la fanfare ? Il n’a même pas assez d’argent pour acheter le banjo en vitrine de Charlie-Charlie… Heureusement, Mama Soro a toujours de bonnes idées ! La bande de copains va-t-elle réussir à aider leur ami Will ? Pourront-ils acheter le banjo qui pleure de Charlie-Charlie ?

      Une belle histoire agrémentée de flashcodes (des codes pouvant être lus grâce à une application téléchargée sur votre smartphone) qui invite à découvrir le jazz aux enfants ! Le duo Vidal-Badel fonctionne à merveille, c’est si bien qu’ils ont fait 2 albums en même temps. À lire aussi le tome 2 : SOS Garp en détresse.

      Charlotte.


      La Mare aux mots

      L’Amérique, l’Amérique, si c’est un rêve, je le saurai Aujourd’hui, on part pour l’Amérique, ça vous dit ? Dans le petit monde de Billie il y a d’abord Garp, son alligator femelle. Ensuite, il y a les garçons : Will, son cousin et Owen et Flynn. Il y a aussi Martha, la grande sœur, Mama Soro, l’épicière au cœur aussi gros que ses fesses et Ziggy et les autres, des musiciens du bayou. Car c’est là que vit Billie, dans le bayou, en Louisiane, le pays où coule le jazz de la Nouvelle-Orléans. Ce qu’aiment Billie et ses amis, c’est surtout jouer de la musique. Même Garp s’y est mise (elle fait de la harpe) ! Alors, imaginez le drame le jour où Will a cassé son banjo…Heureusement, les amis sont là en cas de coup dur !

      Au secours, Garp a disparue ! Imaginez la panique, Billie et ses amis se rassemblent, et chacun y va de sa théorie. On rigole même bien, l’atmosphère est détendue… jusqu’à ce que le camion d’Hugg, le patron du snack, passe sous les fenêtres de Mama Soron annonçant qu’au menu du resto il y avait de l’alligator… Là encore, l’amitié et la solidarité seront utiles pour sortir Garp de là.

      Voilà donc encore une nouvelle série avec une héroïne pétillante dont Séverine Vidal a le secret. Il faut même dire les choses, je trouve que c’est la meilleure chose qu’elle ait sortie ces derniers temps (non pas que les autres soient mauvais, mais ces deux albums-là sont vraiment au-dessus). Billie du bayou est une super série, tant sur le plan scénaritisque (les histoires sont vraiment drôles et touchantes, découpées en chapitres comme un roman, les personnages sont super bien croqués) que des illustrations. Ronan Badel donne beaucoup de mouvements et de vie aux personnages. Les albums contiennent des flashs codes (mais, rassurez-vous, il y a aussi des liens internet, peu d’enfants ont des smartphones…) pour écouter des musiques en lien avec l’histoire ou avoir des petites infos. On pense à la série Treme et même si l’on n’écoute pas la musique sur internet, on a l’impression de l’entendre tant elle transpire dans ces albums. Une super série dont on attend la suite avec GRANDE impatience !

      Gabriel.


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert