Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • SOS Garp en détresse

      Lecture jeunesse 83

      C’est l’histoire de Billie, une petite fille qui vit dans le Bayou avec comme animal de compagnie, un alligator femelle nommé Garp. À ce jour, « Billie du Bayou » se décline en 2 tomes : Le Banjo de Will et SOS Garp en détresse. Dans ce dernier, Garp disparaît, elle est en danger. Hugg, qui tient un snack, veut la transformer en Gumbo. L’intérêt de ces albums est leur interactivité. 5 flashcodes ou 5 liens internet permettent aux lecteurs d’aller plus loin numériquement. 5 animations avec des jeux, de la musique, un film d’animation. De plus, le lecteur a le choix de « flasher » à sa guise.

      Ronan Badel illustre parfaitement l’atmosphère du Bayou, le tempérament des personnages, les caractéristiques des lieux. Une jolie manière de faire découvrir le Bayou, sa musique, ses coutumes aux enfants.

      Thierry B.


      Maman baobab

      Billie, elle est drôlement jolie, un petit nez à la retrousse, des yeux pétillants et des petites nattes dans les cheveux, tout plein, avec des petits nœuds pour les amadouer, il ne faudrait pas qu’ils gênent l’énergique gamine en salopette bleue. Billie, vie dans le bayou, un bout de marécage, de Mississippi un peu croupi. Etats-Unis. Là-bas, il y a des animaux sauvages, des notes de musique rebelles aussi, celles du jazz dont le lecteur pourra retrouver les saveurs grâce à 5 flashcodes qui illustrent l’histoire. Une héroïne hors du commun, donc, plusieurs tomes en route, celui-ci est le second et peut se lire indépendamment du premier sans souci d’autant que la famille et les amis de Billie sont systématiquement présentés. Les boys, Will, Owen et Flynn, Martha, Mama Soro, mais surtout il y a Garp, et Garp, attention les yeux, c’est un animal de sacrée compagnie, ou plutôt un sacré animal de compagnie : un alligator femelle. Quand celle-ci disparaît soudainement, Billie se bile et a de bonnes raisons de le faire. Impossible de retrouver Garp et le passage d’une camionnette vantant les mérites d’une assiette d’alligator ne présage rien de bon, non, vraiment rien. Billie a ses amis et plus d’un tour dans le ciboulot, elle découvrira bientôt ce qui se trame et la sortira de ce guêpier. Happy end - ouf - et même les affreux mangeurs d’alligators prendront bien une petite part du monde selon Garp, à savoir qu’on lui serve du mademoiselle et de l’ananas. Billie du Bayou, c’est une série d’albums vraiment chouettes, joyeux, frais, colorés et sensibles. J’aime beaucoup la patte de Séverine Vidal qui fonctionne très bien avec Ronan Badel. L’illustrateur offre à l’univers de Billie des personnages plein de vie et une dimension graphique aussi chaleureuse que réaliste. Bien sûr que c’est réaliste d’avoir un alligator qui joue de la harpe comme animal de compagnie. Bien sûr !


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert