Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • La lune a disparu

      Librairie Par Quatre Chemins

      Voici, de Elvine, une histoire de lune qui a disparu. Le thème n’est pas neuf, aussi ouvre-t-on l’album avec circonspection. Papiers découpés, bâtonnets et fils de fer : l’école de Rouergue n’est pas loin. La couverture (un "teasing", la suite le montrera), ainsi que les gardes et la page de titre sont mises à profit pour distiller des indices (très bien ! Rien de plus idiot que des gardes neutres dans un album pour enfants). Encouragé par ces signes de bon aloi, j’entame la lecture. Et je me laisse aussitôt gagner par le charme immédiat du texte et la construction du récit. L’attaque est exemple : "Luce habite dans un immeuble de cinq étages. Comme chaque jour, Luce rend visite à Mme Khomer, la concierge". Sauf que l’image a pris de l’avance : c’est madame Khomer que l’on voit, et non Luce la petite fille. On tourne la page avec le sentiment que l’histoire a commencé sans nous. Car la lune avait déjà disparu. On tourne vite la page, on s’élance derrière Luce qui déjà grimpe les étages à la recherche d’une explication…

      Rien de tel que ce procédé pour attirer l’attention des petits : les enfants adorent avoir l’impression d’arriver juste à temps pour profiter d’une histoire qui a failli commencer sans eux ! La suite est savoureuse : à chaque étage de l’immeuble, Lice interroge un locataire qui, bien entendu, s’était déjà aperçu de la disparition et s’en trouve bien embêté, pour des raisons toujours très personnelles… Luce poursuit son escalade des étages et la voilà bientôt parvenue sur le toit de l’immeuble. La chute ? (si j’ose dire) : Motus.

      Voici un album tout à fait adorable, dont les petits ne se lasseront pas de sitôt. Saluons enfin le travail de photogravure : le rendu est superbe.


      Choisir Un Livre

      Dans cet album, les illustrations pleines d’inventivité voire d’ingéniosité frappent d’abord. Photocompositions structurées, elles sont entièrement conçues en matériaux de récupération très variés, finement découpés, ciselés, froissés, peints, cousus ou collés. Dans l’histoire, la scène qui se passe à chaque étage illustre diverses expressions utilisant le mot lune : être dans la lune, croissant de lune, ou encore lune de miel… Pleine de joie et de bonne humeur, voici une histoire qui invite les plus jeunes à jouer sur les mots, via les échanges de voisinage simples, cordiaux et empreints d’humour […-]


      Nous Voulons Lire

      Il s’agit d’une histoire-randonnée. La vieille voisine de la jeune Lucie constate qu’il n’y a pas de lune dans le ciel alors que c’est pleine lune ! Aussi va-t-elle aller de voisin en voisin pour comprendre ce qui se passe. Chacun lui répond en fonction du rôle de la lune dans ses occupations : d’où toute une série d’allusions à des expressions, à des chansons, à des croyances populaires : être dans la lune, lune de miel, au clair de la lune, la pâte du boulanger n’a plus de modèle pour ses croissants, les légumes du jardinier ne poussent pas ; quant au cosmonaute ! Mais alors où es passée la lune ? Par amour pour Luce, Valentin l’a décrochée du ciel ! Aussi en dernière page, la voit-on recousue à gros points dans le ciel. Les illustrations de cet album sont faites de papier de différentes sortes et couleurs, de bouts de tissu ou de bois, de dentelles que sais-je encore ? (…) Excellent album dont la drôlerie réjouira les petits.


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert