Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/17/d317261532/htdocs/webelan/config/ecran_securite.php on line 283
L'élan vert
    • Deuxième fois qui pique

      D’une berge à l’autre

      Enfin, Félicien est de retour ! Près d’un an après sa naissance mouvementée, il revient, toujours aussi irrésistible. Comment ça vous ne connaissez pas Félicien Moutarde ? Pourtant, c’est un phénomène qui gagne à être connu. Pas encore né, il était déjà aigri, certain d’hériter de tous les défauts de la terre à cause de ses parents n’ayant strictement aucune qualité.

      Après avoir voulu assassiner Bambi et être tombé amoureux au jardin d’enfants, le garnement est persuadé que sa dulcinée le déteste. C’est sans doute parce qu’il est le plus vilain de tous les enfants de sa ville. Il ne voit qu’un moyen pour remédier à la situation : kidnapper sa mère, demander une rançon à son père et avec les sous, se payer une opération de chirurgie esthétique. Mais difficile de mettre en oeuvre un tel plan quand on n’a pas encore deux ans ! D’ailleurs, plus son anniversaire approche et plus Félicien a le cafard. Il va même se payer une petite régression en faisant caca dans son slip du vendredi…

      Vous l’aurez compris, avec les aventures de leur moutard psychotique et désabusé, Fabrice Melquiot et Ronan Badel ne font pas dans la dentelle. Atypiques, irrévérencieuses, politiquement incorrectes, les aventures de Félicien détonnent dans le milieu policé de la littérature jeunesse. C’est bien simple, pour moi, ce gamin est un anti Petit Nicolas, ou, si on cherche une référence plus récente, un Pico Bogue trash.
      Voilà en tout cas un ouvrage inclassable, entre album et roman graphique, où le trait nerveux des illustrations s’accord parfaitement avec l’acidité et la drôlerie du texte. Personnellement, j’adore.


      Bibliothèque de Joules

      Nous avions laissé l’infernal Félicien Moutarde patauger en plein bonheur de bac à sable avec la surprenante Josépha Riton, alias Première-fois-qui-pique, devenue Deuxième-fois-qui-roule. Nous le retrouvons plongé dans les affres de la désolation et de la dépression, suite à une terrible rupture de celle qui est devenue Troisième-fois-qui-coince… Mais à défaut d’en faire Quatrième-fois-qui-ne-dit-pas-non, Félicien saura-t-il retrouver le goût sucré d’une vraie vie de bébé ?

      Félicien est un garçon de deux ans, moche, méchant et très intelligent (…) Tout ceci est très bien rendu par un texte monologue très travaillé, juste et percutant. L’humoir noir est omniprésent et l’auteur réussit à camper un personnage à la fois drôle et touchant (…) Il en reste toutefois une lecture qui remue, nerveuse et très humoristique, qui offre un vrai moment de récréation.


      Denis Cheissoux, France Inter, L’as-tu lu mon p’tit loup ?

      http://www.franceinter.fr/chro/lastulu/104293


 

Les éditions de L’Élan vert bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique.

elan vert